Derniers sujets
» School Graph
Jeu 14 Juil - 17:46 par Invité

» Valoran's BattleFront
Sam 11 Juin - 13:30 par Invité

» Escalus
Jeu 3 Mar - 17:20 par Invité

» Aiden sur des skis ?
Mar 16 Fév - 14:32 par E. Alice Londubat

» Demande de partenariat ϟ
Mer 10 Fév - 12:18 par Invité

» Une lumière derrière les ombres
Sam 6 Fév - 5:40 par Invité

» Floooooood
Dim 31 Jan - 20:13 par Lucy Weasley

» Freya O. Emerald.
Sam 30 Jan - 14:30 par Aiden E. Wellington

» Kill or be killed
Ven 29 Jan - 20:49 par Aiden E. Wellington


Partagez | 
 

 A lot of fight left in me [Imogen & Aiden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

avatar

Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

Métier : Professeur bitch de Défense contre les Forces du Mal

MessageSujet: A lot of fight left in me [Imogen & Aiden]   Mer 11 Nov - 19:39


Take a look at yourself and make a change.

Corvée de permanence dans la Grande Salle. Deux heures par semaine étaient consacrées à s’avancer dans les devoirs et à pouvoir librement demander de l’aide au professeur en charge de la surveillance. Des foutaises, selon moi, qui gaspillaient le temps des élèves comme des professeurs. A la limite, je l’accorde à la Directrice, les première année, fraîchement débarqués, pouvaient en profiter pour apprendre à travailler correctement. Nous nous partagions cette tâche ingrate chaque semaine, la faisant changer de main comme une balle enflammée dans les jeux d’enfants, et mon tour était venu, pour la première fois dans l’année. Faire la permanence des première et deuxième années était toujours distrayant, à cet âge, on peut encore leur faire peur rien qu’en leur demandant de se taire – et ils nous demandent des trucs débiles, comme l’orthographe de « bézoard », ce qui nous permet de leur faire honte devant tout le monde –, mais je ne voyais même pas pourquoi des sixième année devaient passer deux heures, assis là, à ne rien pouvoir faire parce qu’aucun des devoirs que nous autres, professeurs, leur avions donnés était faisable en moins de temps que celui qui avait été accordé à la permanence. Quant à moi, je ne m’étais même pas donné la peine de me lever pour faire face à l’ampleur nulle du travail qui m’attendait, et ma mission consistait juste à garder un niveau de calme tolérable. Pour faire court, je m’ennuyais autant qu’eux.

Et puis, j’eus le malheur de croiser le regard fardé d’Azarov, Gryffondor. Elle était une élève relativement douée, excellant presque en défense contre les forces du mal, surtout pour une née-moldue. Je ne concevais pas le fait qu’elle puisse l’être plus que certains élèves, qui avaient pourtant évolué dans un univers qui s’y prêtait mieux, et étais d’autant plus dérouté par son comportement général. Impertinente, têtue, parfois colérique, susceptible, hautaine et irrespectueuse, voilà le portrait qu’un professeur se fait d’elle. Pas très flatteur, pourtant j’étais certain – pour l’avoir vérifié – que la jeune femme cachait un esprit vif beaucoup plus distingué et brillant. En somme, je ne savais pas comment m’y prendre avec elle, et de toute façon, à part lui hurler dessus à coup de retenues et de points en moins, je ne pouvais pas faire grand-chose d’autre.

Elle ne voulait cependant pas me lâcher du regard et j’allai vers elle en soupirant discrètement, ne croyant pas vraiment au fait qu’elle ait réellement une question d’ordre scolaire.

« Oui, Azarov ? Vous avez une question ? »

©Aiden aka Lokiaryu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: A lot of fight left in me [Imogen & Aiden]   Jeu 12 Nov - 0:08


Don’t you dare judge,
But I need help now. ”


Les écouteurs enfoncés dans les oreilles, la musique entraînait les pensée de Imogen dans un valse engourdissante. Ses lèvres suçotaient le bout de son stylo - les plumes étaient réservés aux examens et cours, le stylo étant tout de même bien plus logique comme instrument - , l’envie de fumer omniprésente. Elle aurait tant voulu pouvoir allumer une clope, ne serait-ce que pour détendre son esprit crispé. Le fait que Wilhelmina Imogen Azarov soit présente à cette heure de travail montrait que les choses n’étaient pas au beau fixe. Olsen avait - de nouveau - présenté sa pensée sur les moldus, lui valant un charmant “Va te faire foutre.” de la brune. Son attrapeur était une catastrophe à l’échelle cosmique, et c’était pourtant le meilleur candidat de toute la fournée qui avait osé se présenter aux sélections - y en avait quand même un qui avait essayé d’attraper un cognard. Imbéciles. Elle se laissa aller contre le dossier de sa chaise, yeux fermés, se mordant la lèvre inférieure. Le clou de la  journée était sans aucun doute les notes qu’elle avait sous les yeux. Un énorme bras d’honneur à tout ce qu’elle était, une ironie délicieusement dure. De l’histoire de la magie. Qu’elle ne pouvait comprendre en tant que née-moldu.

Elle  ouvrit les yeux, prête à se replonger dans sa feuille quand son regard rencontra celui de Wellington. Son expression, soulignée d’un simple trait de khôl noir qu’elle prenait parfois le  temps de faire, se durcit immédiatement. Le professeur de Défense contre les forces du mal. Arrogant bastard. Imogen savait qu’il ne l’appréciait pas, et elle ne lui en voulait pas outre mesure pour ça. Après tout, n’avait-elle pas passé sa vie à bâtir la rancoeur de ses professeurs ? Non, ce qui donnait souvent à Imogen l’envie de claquer la porte de sa classe était son apparent refus de ses capacités. Là où il prenait soin d’encourager ceux qui semblait faire des efforts dans son cours, elle n’avait droit qu’à un regard rapide, un commentaire méprisant. Un optimal à ses buses, mais non, pas suffisant. “Azarov, à moins de vouloir ensorceler le tapis, il va falloir réviser la position de votre baguette.” ou encore “Azarov, vous êtes bien avec nous depuis votre première année ? Voulez-vous donc m’expliquer comment un pan aussi énorme de notre culture a pu échapper à votre attention?”ou le plus ordinaire “Médiocre, Azarov, médiocre.”. Wilhelmina savait qu’il lui en demandait bien plus, que quelque soit la puissance, la justesse de sa pratique, elle n’en verrait jamais aucune reconnaissance dans le regard de cet homme. Si cela lui avait permis de se surpasser, elle avait accumulé des années de frustrations, de rancoeur à son encontre.

Sans s’en rendre vraiment compte, Imogen avait gardé son regard sur le maître. Peut-être un mécanisme de défense automatique? Après tout, elle ne baissait jamais les yeux la première. Aussi fut-elle surprise de le voir se lever et s’approcher d’elle. Si sa question était courtoise, la demoiselle pouvait voir, encore et toujours, cet air agacé, ennuyé. Elle avait tant envie de lui cracher à la figure. Oh, oui, cela manquait de classe, d’intelligence, mais c'eût été si libérateur. Elle n’en fit rien. Pour Wilhelmina, c’était un rapport de force qui se jouait ici, une bataille en classe qui continuait. Il n’aurait rien à lui reprocher. Elle fut tenter de le renvoyer sur sa chaise, de le chasser d’ici… Mais un coup d’oeil sur sa feuille lui fit comprendre qu’elle avait besoin d’aide. Soupirant silencieusement, elle enleva ses écouteurs et fit tourner la page dans sa direction. Elle souffla, doucement, les doigts serrés sur le stylo qui commençait à gémir, menaçant de se briser.
“ Mr. Austin nous a fait un cours sur la guerre entre mages russes et anglais, et il a mentionné l’importance des inféris. Mais il n’a pas semblé juger utile de nous préciser ce que sont ces inféris… P… Pouvez-vous simplement m’expliquer ce que c’est? ”
Elle avait eu du mal à demander de l’aide. Les inféris étaient au programme des septième années, et les livres accessibles de la librairie ne les mentionnait pas. La réserve. Si elle avait eu le temps, Imogen aurait tenté une excursion là-bas, mais ce devoir était à rendre pour le lendemain, et Wil devait encore passer sur le terrain pour un entraînement nécessaire de sa nouvelle recrue. Elle savait très bien pourquoi Austin n’avait pas offert plus d’explication : c’était une connaissance générale.
Pour les sorciers en tout cas.
Elle gardait le regard et la tête droits, se mordant la lèvre jusqu’au sang. C’était un aveu de faiblesse, un rappel de ce qu’elle était. Ces derniers s’étaient fait de plus en plus rares avec le temps, mais celui-là l’avait frappé fort. Sa fierté l’avait empêché de poser la question aux autres, mais elle se demandait soudainement si cette humiliation n’aurait pas été plus douce que celle qu’elle vivait là, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

avatar

Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

Métier : Professeur bitch de Défense contre les Forces du Mal

MessageSujet: Re: A lot of fight left in me [Imogen & Aiden]   Lun 4 Jan - 21:51


Take a look at yourself and make a change.

Je fronçai les sourcils. N'avait-elle jamais lu ses livres scolaires ? - je me rendis ensuite compte de l'absurdité de ma pensée.

J’étais tenté, très tenté, de lui répondre sarcastiquement d’aller se faire voir ailleurs, mais je dus me rendre à l’évidence qu’elle ne savait vraiment pas ce qu’étaient des inferi. Pourtant, je sais que les moldus ont tendance à les mettre en scène dans des photos avec du son, sous un nom différent qui m’échappait sur le moment. Elle n’avait probablement pas fait le rapprochement.

Ceci ne m’empêcherait tout de même pas de lui répondre d’aller se faire voir ailleurs, mais je lus dans son esprit de la honte, du reproche envers soi-même et du regret. Elle avait fait un pas énorme vers moi, vers une neutralité plus acceptable que l’espèce de guerre immature que nous menions tous les deux. Le moins du monde serait de l’aider – dans la mesure du raisonnable, tout de même.

Je pris donc une chaise non loin et m’assis à ses côtés pour me pencher sur sa partie afin de voir ce qu’il restait à compléter. Je lâchai un « Ah. » pas vraiment étonné lorsque je vis qu’elle n’avait rien écrit, puis me redressai alors pour reprendre depuis le début.

« Les Inferi sont au programme de la sixième année, nous devrions aborder ceux-ci en Défense vers le troisième semestre. Je suis étonné que le professeur Austin vous en ait parlé aussi tôt dans l’année et sans même vous expliquer ce qu’ils sont, car je ne pense pas que vous soyez la seule née-moldue à ne pas savoir ce qu’est un Inferi. »

Mon ton était plus doux et plus compréhensif que d’habitude. Peut-être remarquerait-elle cet effort.

« Vous avez, dans vos légendes moldues, des créatures qui y ressemblent beaucoup – les légendes ne partent pas de rien, après tout. Vous appelez ça… des zambies ? Wombies ? Quelque chose du genre, si vous voyez de quoi je veux parler. En bref, ce sont des cadavres réanimés. Ils prennent la forme de l’être humain qu’ils étaient au moment de leur réanimation, alors certains sont plus…  présentables que d’autres. Seuls les mages noirs très puissants sont capables de les créer. Il ne faut pas non plus oublier qu’un Inferius n’a pas de conscience propre, puisque son âme a déserté son corps depuis longtemps – il obéit au doigt et à l’œil à son créateur. Ils essaieront avec grande application d’exécuter la tâche qui leur a été donnée, mais elle peut ne pas être réussie, en fonction de leurs capacités.

Pour les détruire, c’est un peu compliqué – ils sont déjà morts, alors la plupart des sortilèges ne fonctionnent pas, contre eux. Néanmoins, ce sont des créatures de l’ombre animées par la magie noire : ils sont donc vulnérables à la lumière, à la magie blanche, à la chaleur et au feu. Le feu détruira leur enveloppe charnelle, tandis que les autres leur fera simplement retourner dans leur sommeil de mort.
»

Je m’arrêtai, réfléchissant à ce que je pourrais ajouter.

« Je pense que j’en ai fait le tour. Est-ce que ça vous va, comme ça, ou est-ce que vous avez des questions ? »

©Aiden aka Lokiaryu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A lot of fight left in me [Imogen & Aiden]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A lot of fight left in me [Imogen & Aiden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» 03. This is the way you left me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pumpkin Pasties :: Le Château :: Le hall & le rez-de-chaussée :: Grande Salle-