Derniers sujets
» School Graph
Jeu 14 Juil - 17:46 par Invité

» Valoran's BattleFront
Sam 11 Juin - 13:30 par Invité

» Escalus
Jeu 3 Mar - 17:20 par Invité

» Aiden sur des skis ?
Mar 16 Fév - 14:32 par E. Alice Londubat

» Demande de partenariat ϟ
Mer 10 Fév - 12:18 par Invité

» Une lumière derrière les ombres
Sam 6 Fév - 5:40 par Invité

» Floooooood
Dim 31 Jan - 20:13 par Lucy Weasley

» Freya O. Emerald.
Sam 30 Jan - 14:30 par Aiden E. Wellington

» Kill or be killed
Ven 29 Jan - 20:49 par Aiden E. Wellington


Partagez | 
 

 Rencontre tôt le matin [Samendriel Sweid & W. Imogen Azarov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Rencontre tôt le matin [Samendriel Sweid & W. Imogen Azarov]   Mar 3 Nov - 10:44




   ♡ Rencontre tôt le matin


J'étais tranquillement en train de dormir dans mon grand lit à baldaquin vert, je n'étais pas, pour une fois, hanté d'un quelconque cauchemars. J'adorais ses moments là, où mon cerveau était complètement éteint! Malheureusement, ce fut de courte duré, une mouche s'était alors amusé à me réveiller. À cause de la pleine lune qui approchait à grands pas, mes sens étaient une fois de plus décuplés, de ce fait, j'avais l'impression que la saleté de mouche aimait voler, mais surtout ne souhaitait pas s'arrêter.

Je m'étais donc levé dans un silence religieux, me sortant difficilement du lit, j'étais encore fatigué. Par la suite, je m'étais habillé dans le noir avec une facilité déconcertante. Mes yeux étaient comme des lunettes infrarouges, pouvant voir dans le noir sans grande concentration. Une fois que tout ceci était fait, j'étais descendu dans la salle commune, personne ne s'y trouvait. Cela ne me gênait pas plus que cela, j'avais regardé l'heure que m'indiquait la petite horloge. 5h00. C'était vraiment tôt pour un simple mercredi ! Je ne pouvais pas rester ici pendant plus de deux heures, comme je ne pouvais pas aller squatter la grande salle, ni me balader dans les couloirs.

Une idée m'était venu à l'esprit, j'avais normalement le droit d'y aller, même à cette heure-ci. Je m'étais alors dirigé vers les cuisines du château, ce n'était pas bien loin, ce qui me facilitait grandement la tâche. Je m'étais stoppé devant un tableau, je ne savais pas ce qu'il fallait faire. C'était donc bien cinq minutes après que j'avais réussi à pénétrer la grande pièce. Des tonnes d'elfe s'affairaient à diverses corvées, on aurait dit que l'on avait changé d'univers.

Des pleurs m'étaient parvenus, mais je n'étais pas le seul à l'entendre, car certaines de petites créatures se bouchaient leurs oreilles en grommelant. Je m'étais approché de la fillette qui était accompagnée d'une élève beaucoup plus grande. À même pas trois pas, je l'avais reconnu, c'était une né-moldu, je l'avais ridiculisé en public, hier après-midi. Je l'avais en fait poussé dans l'eau du lac, ce qui avait été le plus marrant c'était que la jeune fille ne savait pas nager et qu'il avait fallu au préfet de Serpentard d'aller la récupérer. On avait d'ailleurs beaucoup rigolé !

Je m'étais assis sur un tabouret près d'une table, n'ayant pas très envie de m'approcher de ces Gryffondor. Oh, non, ce n'était pas vraiment à cause de leur maison, mais plutôt que la plus grande allait certainement se venger de ce que j'avais fait à la fillette. Un elfe s'était approché de moi et m'avait demandé si je voulais quelque chose. Les deux filles s'étaient tourné vers ma table. Super, maintenant elles étaient au courant de ma présence ! Je leur avais fait un de mes sourires provocant avant de rajouter d'une voix moqueuse.

Alors le bain était bon ?


Je m'étais mis à pouffer de rire, je devais tenir mon rôle jusqu'au bout, même si j'avais une folle envie de m'excuser et de prendre la première année dans mes bras pour la réconforter.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: Rencontre tôt le matin [Samendriel Sweid & W. Imogen Azarov]   Mer 4 Nov - 14:25


I have the evil eye. ”

Le feu craquait dans la salle commune, un bruit qu’Imogen avait appris à associer à la chaleur, au confort. Au concept de maison. Elle était ici chez elle, comme elle ne l’avait jamais été nul part ailleurs. Elle s’était lovée dans un des énormes fauteuil, comme un chat de retour d’une épuisante expédition dans l’inconnue, la jungle extérieure, hostile et mystérieuse - aussi appelé le jardin de la vieille folle qui habite juste à côté.  Les jambes repliées sous elle, un livre dans la main gauche, une clope à droite, elle se serait mise à ronronner si elle le pouvait. Marlboro et Dostoïevsky provoquait généralement ce genre de réaction chez elle ; ses deux compagnons d’armes dont la loyauté lui serait toujours assuré. Plaçant la cigarette entre ses lèvres, elle s'apprêtait à tourner la page quand un bruit léger lui fit tourner la têtes. Ses yeux bruns clairs repérèrent rapidement la petite qui descendait doucement les escaliers du dortoirs. La brune vit les perles sur ses cils avant même qu’elle n’ait réellement finit de traverser l’escalier. Imogen lança un coup d’oeil à l’énorme pendule : 4h. Une petite vague d’ennui lui fit légèrement plisser le front : c’était son heure. Le moment où elle pouvait rester seule suite à une insomnie. Ah, la Gryffondor l’avait vu. Avec une hésitation d’à peine plus de deux secondes, la petite blonde s’approcha, les perles s’étant transformées en océans.

Imogen n’était pas particulièrement importante dans la hiérarchie scolaire. Elle n’était pas préfete - et ne le serait jamais au vu du nombres de plus en plus innombrable de destruction / scènes de chaos / situation de crises qu’elle et Olsen avait accomplit avec succès. Elle était elle-même particulièrement fière de l'inondation complète qu’ils avaient causé au cinquième étage, en s’introduisant dans la salle de bains des préfets. Après que l’eau se fut bien repartie, Imogen s'entraîna au charme Glacius. La patinoire qu’elle créa mit l’étage entier hors service pendant quelques jours. Bon, elle avait écopée de dix jours de retenue - les dimanches et fins de journées furent trèèès longues - et avait dû dégeler elle-même la patinoire. Sans le sort approprié, évidemment. Bref, tout ça pour dire tout simplement que les chances qu’Imogen soit un jour préfete étaient plus négatives que nulles. Elle était connue pour ses conneries, sa rudesse et le Quidditch. Pourtant, la petite popularité dont elle jouissait, les jeunes élèves qui venaient souvent la voir pour lui raconter leurs soucis, tout cela pointait au fait, qu'envers et contre tous, la rouge et or serait de corvée de réconfort ce matin. Imogen, qui avait laissé la jeune fille serrer ses bras autour de ses genoux et se coller à elle, inhala un peu de fumée pendant qu’elle écoutait l’histoire entrecoupée de sanglot de la blonde, lui frottant le haut du crâne de sa main libre. Expirant, elle soupira légèrement. Encore une histoire de qualité de sang. Observant les yeux brillants de la petite, un accès de gentillesse, de sympathie et surtout des vieux souvenirs firent sortir ces quelques mots.
“ Viens, je vais te montrer un truc. ”

Et c’est comme ça qu’Imogen se trouvait dans les cuisines à cinq heures du matin, en short de pyjama avec la gueule de Dark Vador façon pop art dessus, observant les elfes s'affairer autour d’elle. La petite avait réussi à se calmer et les larmes coulaient moins drues. Imogen avait demandé un chocolat chaud aux petites créatures avant de le donner à la blonde. Comme toujours, elle ne pouvait observer les elfes sans malaise. Qu’un peuple entier soit asservi était déjà terrible, mais qu’il semble penser que c’était de sa propre volonté l’était encore plus. Ainsi perdue dans ses pensées,  elle fut surprise d’entendre une voix. Se tournant, elle vit qu’il y avait un élève.  Tout jeune, serpentard, inconnu. C’était le fucking rendez-vous des nains ou ça se passe comment ? Elle se rendit alors compte qu’elle n’entendait plus pleurer. Se tournant, elle vit la bouclée regarder le garçon avec des yeux ronds, la lèvres tremblante, la peur plaquée sur son visage. Si tous ces détails n’avaient pas été suffisants, la prise de parole du vert et argent ne laissa aucun doute planer. Se levant, une colère froide pouvant se lire dans son regard, elle s’approcha, s’emparant d’un pichet de jus de citrouille. Arriver devant le première année, elle ne lui laissa pas le temps de réagir et jeta le contenu sur le garçon. Le jus dégoulina sur ses vêtements,  se collant à ses cheveux et coulant le long de ses joues.
“ J’espère que tu as apprécié le tien.”
Laissant tomber la cruche vide, elle s’empara du jeune homme par le col, le tirant de sa chaise. Elle persifla alors, d’une voix aussi venimeuse qu’un serpent.
“ Alors ça veut jouer les grands ? ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rencontre tôt le matin [Samendriel Sweid & W. Imogen Azarov]   Sam 7 Nov - 12:24




   ♡ Rencontre tôt le matin


Mes yeux ne quittaient pas l'élève plus âgé que moi, il n'y avait aucune autre solution que de continuer ce que je faisaient, être provoquant et méchant en vers les née-moldus. C'était en toute logique qu'elle avait répliqué à mon attaque verbale. Par contre, j'avais été surpris de ce qu'elle avait fait, soit me lancé un pichet de jus de citrouille sur moi ! Je sentais le liquide dégouliner sur ma figure, me rendant tout de suite sale et dégoûtante. La pleine lune était seulement demain, mais grognement assez proche d'un animal féroce c'était échapper de mes lèvres sans que je ne puisse rien y faire. Ce moment était assez gênant, en effet, tous les elfes sans exception s'étaient arrêté et me regardaient avec des yeux ronds et avec inquiétude. Avant que je ne puisse dire ou faire quoi que ce soit d'autre, je fis tirer de ma chaise par la Gryffondor. Elle était en train de me réprimander . Sérieusement ? J'avais peur de la suite, j'étais si petit par rapport à elle que cela me faisait des frissons dans le dos. Je ne pouvais rien dire à la jeune femme, pourquoi ? Peut-être parce que l'élève que j'avais fait tomber dans l'eau était ici ou parce que j'avais une folle envie de la mordre. Le loup en moi ne voulait pas être dominé par une simple humaine, il voulait que je réplique, que je lui fasse payer cet affrontement qu'elle me faisait. D'ailleurs, un elfe, celui qui s'occupait de moi lors des pleines lunes s'était approché d'un pas timide de la jeune femme. Mais en voyant la détermination qui se reflétait dans ses yeux, il s'était dépêché de claquer des doigts. Aussitôt j'étais nettoyé de tout liquide, ce que m'avait un peu plus calmé. Il n'avait pas fait autre chose, voulant certainement que je me débrouille pour le reste. Prenant le peu de courage que j'avais en main, j'avais parlé d'une petite voix un peu tremblant pour que seule la Gryffondor qui me tenait puissent entendre.

Je fais seulement ce que mon père veut que je fasse.

Je m'étais mordu la langue, c'était tout ce que je pouvais dire, les seules choses que je pourrais donner et qui expliquait mon agissement par rapport aux nés-moldus. J'avais serré les poings pour essayer de ne pas péter un câble. Je lui avais alors demandé d'un ton suppliant.

Tu peux me lâcher ?

Je sentais son odeur devenir tout d'un coup alléchante, je me dégoûtais pour ce que je ressentais même si je savais que le seul qui ressentait cela c'était le loup.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: Rencontre tôt le matin [Samendriel Sweid & W. Imogen Azarov]   Dim 15 Nov - 21:49


I have the evil eye. ”

La brune avait haussé un sourcil - qui s’était auto proclamé anarchiste, anti pince à épiler depuis quelques jours - au son qui était sortit inopinément de la gorge du première année. Bon, ok, elle était en pyjama Dark Vador. Ok, elle avait probablement la gueule d’un mage noir sur le point de commettre un meurtre avec deux heures de sommeil dans le système. OK ! Elle faisait peur. Mais pas à ce point quand même. Elle observa le petit blond, le yeux plissé. Elle lisait de la frayeur dans ses prunelles, mais il y avait autre chose, plus profond, ancré dans ses pupilles. Si Imogen n’avait pas été en position de force incontestable, elle aurait juré voir du défi, une envie de… De quoi? Se battre? Mordre? Wilhelmina ne comprenait pas ce qui se jouait dans les yeux du garçonnet. Déjà, sa fureur retombait un peu, un des après-coups du lancer de jus qu’elle venait de tester sur le jeune Serpentard : c’est fou comme ça pouvait être libérateur d’exprimer ses sentiments. Elle faillit manquer la première phrase du gamin, tant elle avait été silencieuse. Fallait admettre ça au gosse : il savait déstabiliser la demoiselle. Elle l’observa, son col toujours serré entre ses doigts. Imogen pouvait cependant comprendre en partie : Olsen n’était-il pas lui-même descendu tout droit d’une famille qui lui avait apprit à regarder les nés-moldus comme des parasite, un virus à éradiquer ? Elle soupira doucement. Les sorciers étaient exactement comme les moldus, à croire dans les même conneries raciales. Et le garçon qui l’observait n’avait absolument pas l’âge pour être polluer par tout ça.

Si sa première phrase avait été peu volumineuse, celle-ci fut presque inaudible. Imogen observa le blond avec surprise, ayant presque oublié leurs positions respectives : agressive, agressé. Elle desserra les doigts, laissant les pieds du jeune homme toucher la terre ferme. Se tournant d’un coup, elle observa la jeune Gryffondor avec une expression douce, mais qui indiquait qu’il était impossible à la petite de désobéir.
“ Lizzie, va dormir, ok? Tu peux encore choper une heure ou deux d’sommeil avant qu’les cours commencent.”
La petite blonde aquiesça sans rien dire et fila en silence hors de la cuisine. Wilhelmina reporta alors son attention sur le garçon,les yeux étrécis en deux fentes. Puis, soupirant, elle attrapa un tabouret du bout de sa basket pour poser son cul dessus tout en sortant une clope qu’elle alluma, sous le regard effaré des elfes. Le tout en moins d’une seconde, des applaudissement silvousplaitmerci. Elle posa un coude sur la table, son regard toujours posé sur le garçonnet. Puis sa voix rauque se fit entendre de nouveau.
“ Elle s’appelle Elizabeth.”
Elle attendit quelques instants, voulant laisser au bourreau le temps de s’imprégner de cette information, du fait que sa victime avait un prénom, une identité autre que “ La sang-de-bourbe”.
“ Ton p’tit jeu était con sur deux niveaux : elle sait pas nager donc t’aurais pu la tuer, et en plus, c’était raciste et stupide. T’as p’têt un truc à dire là-dessus? ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre tôt le matin [Samendriel Sweid & W. Imogen Azarov]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre tôt le matin [Samendriel Sweid & W. Imogen Azarov]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samendriel Sweid [Terminer ]
» Samendriel Sweid et ses liens !
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pumpkin Pasties :: Autres :: Contes et légendes-