Derniers sujets
» School Graph
Jeu 14 Juil - 17:46 par Invité

» Valoran's BattleFront
Sam 11 Juin - 13:30 par Invité

» Escalus
Jeu 3 Mar - 17:20 par Invité

» Aiden sur des skis ?
Mar 16 Fév - 14:32 par E. Alice Londubat

» Demande de partenariat ϟ
Mer 10 Fév - 12:18 par Invité

» Une lumière derrière les ombres
Sam 6 Fév - 5:40 par Invité

» Floooooood
Dim 31 Jan - 20:13 par Lucy Weasley

» Freya O. Emerald.
Sam 30 Jan - 14:30 par Aiden E. Wellington

» Kill or be killed
Ven 29 Jan - 20:49 par Aiden E. Wellington


Partagez | 
 

 Love at first sight || Ft. Lucy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Love at first sight || Ft. Lucy   Lun 2 Nov - 22:34


I wish that I could be like the cool kids. ”

Que faire quand la terreur nous prend à la gorge? Aurait-elle eu moins peur si son père n’avait pas décidé de filer à l’anglaise? Aurait-elle pu supporter l’atmosphère suffocante du quai si une gentille petite famille de sorciers l’avait élevé ? Imogen avait peur. Une peur âcre, qu’elle n’avait jamais aussi bien ressentit. Elle s’insinuait dans sa chair, pareille à de l’héroïne. Et son corps aurait absolument tout fait pour rejeter cette substance inconnue. Pathétique, elle faisait vraiment tiep.

Levant le haut de sa tête, elle chercha dans la mer de couleurs le seul visage qui avait daigné l’approcher. Olsen était partit récupérer son chariot. Imogen baissa les yeux, une pensée la martelant sans relâche : Pourquoi reviendrait-il? Il avait une famille qui tenait certainement à rester avec lui pour son premier départ à Poudlard. Un père et une mère fière de voir leur marmot se barrer avec un bout de bois dans la poche. Moche, la jalousie, hein. Il n’avait aucune raison de revenir. Après tout, elle trouverait son chemin jusqu’au train toute seule, non? Elle n’était pas défaillante à ce point tout de même? Imogen soupira, comprenant qu’elle allait devoir partir à l’aventure seule jusqu’au train, bravant les obstacles avec son livres de potions - à la couverture dégueulasse, soit dit en passant. Elle le retrouverait à l’intérieur de la locomotive. Au fil de ses pensée, elle avait fait rouler le lourd chariot en avant, et ne se rendit compte du choc de la collision que quelques secondes après qu’elle est eu lieu. Un accident de la route commun, j’imagine. Le contournant, elle voulut qu’est-ce qui avait eu l’impolitesse de se trouver devant ses roues. Sa surprise fut ainsi totale quand elle vit que le frein de fortune n’était pas un objet abandonné, mais une fille de son âge. Et apparemment, elle n'appréciait pas forcément de s’être fait rouler dessus.
Génial, encore des nouveaux amis…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admine un peu frappée avide de patates

avatar

Admine un peu frappée avide de patates


MessageSujet: Re: Love at first sight || Ft. Lucy   Mer 4 Nov - 23:19


Love at first sight
Première rentrée à Poudlard, première année passée loin de la famille - ou presque. Si je n'avais plus les parents sur le dos (façon de parler, ils ne s'occupaient pas vraiment de moi après tout), j'aurais tout de même la tripotée de cousins plus vieux ou de mon âge pour m'accompagner dans ce nouveau voyage, sans compter cette chère Molly. Molly qui faisait sa rentrée en deuxième année, Molly qui avait accaparé les parents, m'empêchant de recevoir les traditionnelles recommandations avant le départ...
Mais à vrai dire, je m'en fichais un peu. J'étais autonome depuis longtemps maintenant, et je n'avais pas très envie que l'on m'associe dès avant mon arrivée au Château avec les Potter-Weasley. Je veux dire, je les aime hein (enfin, je crois) mais je ne suis pas comme eux et je ne veux pas plus que cela l'être. Je veux être différente, je ne veux pas qu'on me remarque parce que je suis la fille de mon père qui se trouve être le frère de celui qui a aidé à vaincre le plus grand mage noir du siècle dernier. Je veux juste être Lucy et non pas Lucy Weasley. Je n'y gagnerais rien et eux non plus.

Bon, ce n'était pas parce que j'étais autonome et tout que je ne voulais pas un dernier baiser de la part de ma mère et une dernière phrase gentille de la part de mon père avant le grand départ... Je n'avais que onze ans hein, je n'étais pas si grande que ça. Sauf qu'il semblerait que eux, l'avaient complètement oublié. Ils formaient un joli tableau, tous les trois : mon père, une main sur l'épaule de Molly en train de lui dire je ne sais quoi, ma mère, la larme à l’œil, prête à éclater en sanglots dès que ma sœur serait montée dans le train. Je m'en voulais presque d'aller les rejoindre, il était clair que je n'avais pas ma place parmi eux - et ça, je l'avais compris depuis longtemps.
Toutefois, je n'en eus pas l'occasion : on me roula dessus avec un chariot. Littéralement. Je savais que j'étais invisible mais à ce point ? Faudrait pas abuser non plus. Le choc m'avait faite tomber et mes affaires s'étaient éparpillées, secouant ma pauvre chouette dans sa cage, mais je n'avais qu'une seule question en tête : mes géniteurs avaient-ils remarqué l'accident dont je venais d'être victime ? La réponse déterminerait si je pleurerais ou pas. Un regard lancé vers les Weasley, à présent rejoints de la famille d'Oncle Bill et des Potter, m'apprit que pleurer ne me rendrait que plus ridicule aux yeux de mon agresseur puisque ma propre famille se fichait éperdument de savoir si j'allais bien ou non.

J'écrasai rageusement une larme qui s'était malgré tout échappée et me relevai, essuyant la poussière de mes vêtements. Remarquant les égratignures sur mes paumes, je grimaçai - je ne supportais pas très bien la douleur en général mais celle-ci était en plus combinée au rejet plus qu'évident de ma famille et à mon amour-propre blessé de m'être faite renverser.
Debout, l'esprit à présent tout à fait détourné des miens, je me tournai vers celui - ou plutôt, celle - qui m'était rentrée dedans. Je la jaugeai rapidement du regard : elle semblait avoir mon âge et ne pas être très rassurée. J'étais presque sûre que c'était une née-moldue, à ses vêtements et à son air complètement perdu. Elle me faisait un peu pitié, elle aussi était seule, mais j'étais blessée dans ma fierté et il était hors de question que je laisse passer un affront pareil.

« Tu pourrais pas faire attention où tu vas ? T'es pas toute seule sur le quai ! »

J'avais un peu crié, pour m'affirmer - et dans l'espoir d'attirer l'attention de ceux qui m'avaient mise au monde mais ce fut en vain puisqu'ils me tournaient à présent le dos, toute leur attention portée sur James dont c'était aussi la première rentrée.
©Aiden aka Lokiaryu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: Love at first sight || Ft. Lucy   Mer 11 Nov - 17:53


I wish that I could be like the cool kids. ”

Vous savez, un des bons côtés de la douce, gracile et naïve - même à l’écrit ça sonne faux - Wilhelmina, alias Imogen, était qu’elle avait le don de refuser toute forme d’insulte / critique / commentaire tout à fait mérité et de repartir au quart de tour quand elle avait l'impression d’être attaquée. La petite brune observait sa victime - où plutôt celle de son chariot - en se tordant les mains. Elle avait honte. Honte et peur. Haha, si seulement quelqu’un lui avait dit un jour qu’une des plus grosses angoisse de sa vie serait causée par une fillette de 11 ans, Imogen vous aurait, sans aucun doute, ri au nez. Elle avait affronté tante de choses avant même d’avoir un âge à deux chiffres que s’en était ridicule comme pensée. Une hérésie voyons. Et pourtant, pourtant… Imogen savait que ses genoux aurait déjà lâché sans son insupportable fierté. La brune aurait probablement couiné si elle avait vu la demoiselle bouger la main ne serait-ce qu’un peu trop rapidement. Après tout, que savait-elle des lois de ce monde? Son imagination lui laissait entrevoir l’entière possibilité qu’on lui coupe la main pour blasphème, ou encore l’idée que la petite se contente de la désintégrer d’un geste rapide. Simple et efficace.

Imogen avait des excuses sur le bord des lèvres quand la demoiselle prit la parole. Son expression de chihuahua perdue s’évapora à l’instant, laissant place à un regard brut. Les yeux d’une femme, d’une adulte qui refusait de se laisser marcher dessus plus longtemps. Son visage dodu d’enfant jurait avec ces yeux durs, ce regard qui deviendrait sa signature, montrant au monde entier que Wilhelmina n’était pas de celle qu’on pouvait écraser impunément. Elle se redressa, toisant la gamine qui lui faisait face. De quoi elle avait peur anyway? N’était-elle pas une sorcière elle aussi? Le bout de bois qu’elle avait coincé dans la poche arrière de son jean crépita, palpitant comme un coeur qui bat, ravi que sa compagne se soit enfin éveillée. Imogen la sentit chauffer, une présence rassurante, qui lui permettait de rester droite dans ses docs. Elle croisa les bras, ayant ainsi plus l’air d’une fille de voyou en fuite que d’une nouvelle élève.
“ C’est tes parents qui t’ont apprit à couiner comme ça ou c’est naturel? ”
Oui, Imogen savait que, au fond, elle était fautive. Que c’était elle qui avait roulé sur la pauvre gamine qui n’avait rien demandé. Mais il était hors de question de s'aplatir comme la pauvre gosse perdue qu’elle était.
“ Avant d'gueuler, t’aurais pu t'demander si c’était pas un accident, nan? ”
Elle avait aboyé cette dernière phrase, comme un petit roquet, blessé et revêche.
Décidément, elle avait un don avec la communication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admine un peu frappée avide de patates

avatar

Admine un peu frappée avide de patates


MessageSujet: Re: Love at first sight || Ft. Lucy   Mer 18 Nov - 12:02

Love at first sight
Il ne fallait pas que je cède aux larmes. Ce n'était pas parce que j'étais seule et ignorée des miens que je ne pouvais pas exister par moi-même ! ... N'est-ce pas ? En attendant, l'autre fille ne semblait pas avoir tellement apprécié le ton que j'avais employé. Quoi, elle n'aimait pas se faire marcher dessus ? En même temps, je ne pouvais que la comprendre, ce n'est jamais agréable comme expérience. Et puis bon, c'était moi qui m'était fait marcher - enfin, rouler - dessus ! J'avais le droit de m'énerver et de ne pas être polie si je le voulais !

« Un accident ? T'as de la bouse d'hippogriffe dans les yeux pour ne pas voir où tu vas ou t'es juste débile ? Parce que c'est pas à Poudlard qu'il faut que t'ailles dans ce cas, c'est à Ste Mangouste ! »

Je croisai également les bras sur ma poitrine, mimant sa posture, mais il fallait avouer qu'elle était plus impressionnante que moi. Un hululement à mes pieds me rappela qu'Amata était toujours par terre et je me précipitai pour la ramasser. Inquiète, je vérifiai à travers les barreaux qu'elle n'avait rien mais elle battit des ailes normalement, me fouettant le visage au passage. Bon, c'est que tout allait bien...
Je lançai un regard en coin à la née-moldue. Elle n'avait pas bougé, cet air de défiance et de rébellion sur le visage et je me pris à l'envier un peu. Au moins, elle, elle était vraiment capable de dire ce qu'elle pensait et de faire ce qu'elle voulait - tout du moins c'est l'impression qu'elle donnait. Alors que moi... Je n'étais qu'un fantôme. Vu ma force de caractère, j'étais sûre de ne pas aller chez les Gryffondor ou les Serpentard au moins. Serdaigle peut-être ? Dans ce cas, il fallait que je fasse preuve d'intelligence en calmant les choses avant qu'elles ne s'enveniment de trop : je ne voulais pas d'une ennemie alors que l'année n'était même pas commencée. Je tendis une main polie vers la brune, un sourire un peu figé sur les lèvres.

« Je suis Lucy Weasley. » Je me tus, attendant qu'elle me serre la main mais comme elle ne faisait pas mine de bouger, je laissai échapper un soupir exaspéré et laissai retomber mon bras le long de mon flanc. « Bon, écoute, je suis désolée d'avoir réagi comme ça mais tu m'as surprise et faut avouer que t'aurais pu me faire super mal. Donc on va oublier l'accident et on va chacune monter dans un compartiment, avant de ne plus jamais se parler, d'accord ? » Toujours pas de réponse. Elle était débile ou elle le faisait exprès ? « Allô ? Tu t'es trompé de mur avant de traverser celui de la voie 9 3/4 et ta tête a pris un coup ou bien t'es juste débile ? »
©Aiden aka Lokiaryu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: Love at first sight || Ft. Lucy   Mer 16 Déc - 15:10

I wish that I could be like the cool kids. ”


Imogen se mordilla la lèvre inférieur, tentant de garder la face. La petite avait en réalité envie de se rouler en boule et de chialer ; même pas une demi-heure dans le monde des sorciers, et elle avait réussit à se battre avec un gamin, et à rouler sur une autre. L’attraction du mur la séparant de toute normalité était forte, très forte. Rien n’avait de sens de ce côté ! Les valises bougeaient seuls, les gens se promenaient tous en robes à l’apparence immensément inconfortable. Bordel, les gamins emmenaient des chats, des crapauds et même des chouettes avec eux! La voix de l’autre enfant eu raison de la barrière mentale de Wil, la forçant à reporter son attention sur la situation présente. C’était qu’elle avait un peu de mordant en fin de compte. Le problème ? Imogen ne comprit pas la moitié de la réponse qui lui fut offerte. A croire qu’on ne parlait pas anglais dans cet univers parallèle. Les différences entre la pseudo-sorcière et le monde auquel elle était censée appartenir se faisaient de plus en plus large, de plus en plus dure. Même son langage ne convenait pas… Mais quoi qu’il en soit, la sang-de-bourbe pouvait comprendre “débile”. Et cela ne lui plu absolument pas. Décroisant les bras, elle avança d’un pas vers la jeune fille, le regard revêche de celle qui veut en découdre. Ouuuh, terrifiante la morveuse.

Et la petite main se tendit devant elle, la stoppant net. Les présentations ? Vraiment? La fillette était confuse. Que faire? Se présenter aussi? Rester menaçante? Garder cette expression ahurie et stupide sur la face? Pour on ne sait quelle raison, ce fut cette dernière option qu’explora Imogen. Tout ce bousculait dans sa tête, et la brune se mordilla nerveusement la lèvre. Elle était peut-être pas commode, perdue et effrayée, mais elle restait une gosse. Une gosse qui ne serait pas contre essayer de rentrer à Poudlard sans s’attirer dés le début les foudres de tous les élèves. Alors qu’elle s'apprêtait à répondre à Lucy, une conversation se fit entendre derrière elle, avec des mots à la résonance étrangère, infamilière, comme “epouvantard”, “patronus” ou encore “détraqueur”. Chacun de ses mots surprenait la petite, qui tentait d’écouter l'entièreté des paroles afin de, peut-être, mettre une image à ces suites de lettres pour le moment incompréhensibles. Tiens, elle avait pas entendu le mot “débile” encore une fois? Elle se tourna vers la jeune fille, l’incendiant du regard.
“Désolée, j’me suis endormie pendant qu’tu parlais, j’espère qu’j’ai rien ratée.”
Elle avait les lèvres serré et continuait de la toiser. Au moins, Lucy pouvait se vanter d’avoir son entière attention maintenant. Elle avait envie d’en découdre, mais sait-on jamais; Lucy avait peut-être des tours de baguette encore inconnu de Azarov.
“Imogen, et y en a qu’une de débile ici, et j’suis en train d’la regarder.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admine un peu frappée avide de patates

avatar

Admine un peu frappée avide de patates


MessageSujet: Re: Love at first sight || Ft. Lucy   Sam 26 Déc - 22:48

Love at first sight
Bon, les insultes n'étaient peut-être pas la meilleure façon de faire connaissance avec les gens que j'allais côtoyer pendant les sept prochaines années, peut-être même avec qui j'allais dormir et tout, mais en même temps, elle l'avait bien cherché ! ... pas vrai ?

« Imogen, et y en a qu’une de débile ici, et j’suis en train d’la regarder. »

Pas vrai. Ou alors, je l'avais sous-estimée. C'était sûrement ça. En fait, je crois que j'avais essayé de m'affirmer comme j'avais pu mais ça n'avait certainement pas été la bonne manière puisque je me l'étais mise à dos et qu'elle s'était révélée être plus douée à ce petit jeu que moi. Je pâlis un peu, sous la dureté de son regard, et je fis de mon mieux pour ne pas briser le contact visuel - en vain. Je baissai piteusement les yeux sur mes chaussures, comme une gamine prise en faute, ce que j'étais presque. Pour autant, je n'avais pas envie de me laisser faire par cette inconnue qui débarquait complètement. C'était peut-être le début d'une nouvelle vie pour elle mais pour moi aussi alors autant essayer de bien la commencer ! Mais c'était pas aussi facile que ça.
J'avais très envie de faire jouer mon nom, du style Tu sais à qui tu parles, mécréante ? Une Weasley ! Exactement, de la famille de Ronald Weasley, je suis sa nièce ! Sans mon oncle tu n'existerais pas, sous-crotte de botruc !, mais avec une née-moldue, c'était assez inutile - surtout que je m'étais jurée de ne jamais le faire. C'était Molly qui se comportait comme ça, pas moi. Résultat, je ne savais pas quoi faire pour me dépêtrer de cette situation. On applaudit Lucy !

« Excuse-moi d'avoir dit que tu es débile alors que je ne te connais pas encore... » Les mots étaient sortis tout seuls, sans que je ne puisse les retenir. Je relevai la tête et la fixai. « Tu es une née-moldue, c'est ça ? » Le terme semblait ne pas lui être familier, aussi je précisai. « Ça veut dire que tu n'as pas de sorcier dans la famille. » Elle sembla se détendre un peu, en tout cas son air agressif s'atténua. « C'est pas grave, t'es pas la seule. Ma maman en est une, elle aussi, et elle a très bien réussi ses études. La meilleure est ma tante Hermione quand même. Brightest witch of her age, qu'ils l'appelaient. »

Pourquoi je lui racontais tout ça ? Elle s'en fichait sûrement. Et je n'avais même pas envie de lui en parler. J'avais pas envie de lui parler tout court, en fait, mais j'étais trop polie pour la laisser en plan. Pour autant... je pourrais profiter de son ignorance sur son nouveau monde pour l'embêter et lui faire payer de m'être rentrée dedans. Même si je n'étais pas violente comme elle, je refusais de la laisser gagner. Je pris l'air le plus innocent et intéressé possible. « Et, du coup... Tu penses aller dans quelle maison, à Poudlard ? Gryffondor ? Ou peut-être Poufsouffle ? Personnellement, je n'ai pas envie d'aller chez les Serpentard, on raconte que c'est la maison qui a produit le plus de mages noirs, dont Voldemort ! Serdaigle a l'air bien par contre. » J'attendis quelques secondes avant de reprendre, un sourire angélique sur les lèvres. « Alors ? »
©Aiden aka Lokiaryu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love at first sight || Ft. Lucy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love at first sight || Ft. Lucy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Who said love at first sight was true love ? //Ft. Guerre//
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pumpkin Pasties :: Ailleurs :: Le Retourneur de temps-