Derniers sujets
» School Graph
Jeu 14 Juil - 17:46 par Invité

» Valoran's BattleFront
Sam 11 Juin - 13:30 par Invité

» Escalus
Jeu 3 Mar - 17:20 par Invité

» Aiden sur des skis ?
Mar 16 Fév - 14:32 par E. Alice Londubat

» Demande de partenariat ϟ
Mer 10 Fév - 12:18 par Invité

» Une lumière derrière les ombres
Sam 6 Fév - 5:40 par Invité

» Floooooood
Dim 31 Jan - 20:13 par Lucy Weasley

» Freya O. Emerald.
Sam 30 Jan - 14:30 par Aiden E. Wellington

» Kill or be killed
Ven 29 Jan - 20:49 par Aiden E. Wellington


Partagez | 
 

 Bruises and shame || Ft Chad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Bruises and shame || Ft Chad   Mer 16 Déc - 16:55


She bruises, coughs, she splutters pistol shots ;
Hold her down with soggy clothes and breezeblocks. ”


Le regard collé à l’horizon, Imogen porta le goulot de la bouteille à ses lèvres entrouverte, aspirant le liquide comme si sa vie en dépendait. Le coin de sa mâchoire enflée commençait à changer de couleur, prenant une teinte azur qui virerait au jeune pisse dans quelques jours. Sa lèvre inférieure était fendue, le sang coagulant juste à côté d’une blessure bien plus ancienne, proche de la commissure. Machinalement, son pouce vint frotter cette dernière comme si elle voulait l’estomper, l’effacer ; la douleur ne se fit pas attendre longtemps, faisant grimacer Wil. Soupirant, la Gryffondor sortit une cigarette du paquet posé à côté d’elle, comme un vieil ami réconfortant. Ses gestes étaient maladroits, l’alcool engourdissant ses doigts jusque dans leurs extrémités. Le cylindre entre les lèvres, elle chercha  son briquet dans la poche arrière de son jean lacéré. La journée de cours n’était pas officiellement fini, mais l’uniforme ridiculement chiant et inconfortable avait été viré, au profit de ses compagnons de toujours : une paire de Docs et un véritable sweat-shirt sortit droit d’un concert de Led Zeppelin - Les traces de bière étaient aussi d’époque, même si Imogen avait ajouté sa propre collection de tâches d’éthanol. Imogen observa le Zippo, déglutissant avant de l’actionner. Elle observa la flamme, un frisson lui parcourant l’échine, les mauvais souvenirs revenant par dizaines. Chaque clope allumée était une petite victoire sur la phobie de Wilhelmina - une phobie peu appréciée de ses poumons d’ailleurs. Rapidement, elle alluma la cigarette, éteignant avec un petit soupir de soulagement coupable son briquet. Tirant une latte, elle reprit une gorgée, fermant les yeux.

Comment dire ça gentiment… Wil s’était pris une raclée. Un match de catch sans artifices. Imogen avait été mise au tapis. Un Ko incontestable qui laissait un arrière goût de défaite, en plus de celui du sang. Ce n’était pas comme si c’était la première fois qu’Imogen se prenait des coups, rentrait au dortoir en amenant bleus et os félés, mais elle devait admettre qu’elle n’avait jamais été battu à plate couture comme aujourd’hui. Et bien sur que tous avait commencé avec le Quidditch et avec sa grande gueule - il n’était pas encore naît, celui qui verrait les remarques cinglantes de la gamine lui ramener autre chose que des problèmes. Apparement, certains membres de l’équipe des verts-et-argent n’avaient pas apprécié qu’elle décide de boucler le terrain pour son équipes deux samedis de suite. Certains membres avait même cru bon d’aller la voir à l'intercours, afin de vérifier si les menaces n’avaient vraiment aucun effet sur les décisions de la capitaine… Apparemment, la réponse gracieusement offerte par Imogen n’avait pas été appréciée. Pas du tout même… Bon, ok, il y avait peut-être des mots comme “gorilles boiteux”, “connards” ou encore le très fleuris “Chuparmer la polla” qui s’étaient échappés, mais après tout, la vérité fait mal non? Bref, d’une façon ou d’une autre, ils en étaient venus aux mains - allez savoir qui a commencé. Si Imogen avait réussit à bien amocher le premier, les coups avait rapidement suivit derrière, noyant la jeune fille. Une fois que c’était fini, la Gryffondor s’était traînée jusque dans son dortoir, virant l’uniforme et attrapant la bouteille de rhum - bouteille qu’elle avait prévu d’ouvrir avec d’autres personnes au départ, pour leur montrer les bons côtés de la vie moldu. Wilhelmina était alors partie s’isoler au bord du lac, décidée à soigner son humiliation avec une cuite.

En y repensant, Imogen avait un petit sourire en s’imaginant ce qui attendrait les idiots de l’équipe adverse quand leur capitaine aurait eu vent de cette altercation. Si Imogen ne l’appréciait pas particulièrement, elle avait du respect pour la Serpentarde... Surtout pour son côté terrifiant, façon slenderman x 1000, en fait. Passant sa langue sur ses lèvres, elle observa l’eau tranquille, ses yeux de plus en plus vitreux, la lucidité un concept de plus en plus lointain. Elle aurait bien tenté de se lancer un charme pour réparer un peu les dégats sur son visage, mais au vu de son état actuel, elle risquait surtout de se faire un trou dans la joue. Imogen leva la bouteille à hauteur d’yeux : plus de la moitié avait été engloutis. Bourrée alors qu’il était à peine 17h, appelez les AA. Prenant une lampée, suivit d’une bouffée de nicotine, elle la reposa au sol, retournant à son observation pas très claire du lac, remarquant à peine les bruits de pas qui arrivaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Serpentard


MessageSujet: Re: Bruises and shame || Ft Chad   Ven 18 Déc - 8:25


Ce que préférait par-dessus tout le jeune Parkinson était les rares instants de solitude qu'il s'accordait par moment. Une fois les cours terminés, lorsqu'il n'avait plus de devoirs à faire ni de leçons à réviser. Loin de ses amis, de ceux qui faisaient semblant d'être proche de lui. A l'écart de ses professeurs et des préfets, là où même les fantômes ne venaient pas le déranger. Dans sa bulle en quelque sorte. C'était une courte période de calme où il pouvait souffler, le calme avant la tempête comme il aimait à le croire. Car à chaque fois qu'il s'isolait d'une façon ou d'une autre il finissait toujours par s'attirer des ennuis ou bien se retrouver dans une situation à l'opposé de la quiétude tant recherchée. Et cette fois encore les événements s'enclenchèrent d'eux même. Alors qu'il était couché sur un large rocher aux alentours du château et qu'il observait les nuages bras croisés sous sa tête, il entendit des bribes d'une conversation qu'il aurait sans doute ignorer s'il n'y avait pas fait mention d'une certaine Azarov. Il avait d'abord froncé très significativement un sourcil tout en tournant son visage vers les deux étudiants qui passaient par là. Il avait lâché un soupir très appuyé, assez du moins pour que les deux l'entendent et lèvent les yeux dans sa direction. Puis il s'était redressé, désormais assis il ne passa pas par quatre chemins et demanda sans détours :  « Qu'est-ce qu'Azarov a encore fait ? » Une demande tout à fait anodine sur un ton presque détaché avec pourtant un regard amusé comme si quoi qu'elle ait pu faire cela devait être divertissant. Bien entendu il n'imaginait pas un seul instant que ce soit quelqu'un d'autre qui ait amené à la situation dans elle avait été "victime". Il écouta les deux Serpentard qui lui racontèrent ce qui s'était passé sans omettre d'ajouter une bonne dose de sarcasme à leur récit.

Lorsqu'ils finirent l'espace autour d'eux résonna du rire de Chad, il rit jusqu'à en verser une petite larme. Aussitôt qu'il retrouva son calme il sauta à terre. « Merci pour l'info. » Et sur ces quelques mots il les quitta pour se mettre à la recherche de son amie. Même s'il ne le montrait pas, le Serpentard était très en colère et sa baguette le démangeait dangereusement. Mais il s'agissait de membres de sa maison et de l'équipe de Quidditch qui plus est, il ne pouvait pas faire n'importe quoi. Il remonta le chemin jusqu'à la cour, il posa quelque questions par-ci, par-là. « Vous avez vu Imogen ? » « Tu ne serais pas où est Azarov par hasard ? » « Tu peux vérifier si Imo est dans votre salle commune ? » Cela dura bien vingt-minutes avant qu'il finisse par apprendre qu'elle était près du lac. La seule chose qui faisait qu'il pouvait sourire même maintenant était de savoir que même si elle avait pris une sacrée trempe, ses adversaires avaient dû souffrir aussi, même un peu. Il ne lui fallut que peu de temps pour enfin la rejoindre. « Wilhelmina » Il aperçu son visage « Ne me dit pas que tu es tombée de ton balai. » Il laissa échapper un léger rire, il avait décidé de faire comme s'il ne savait pas ce qui était arrivé. Il s'approcha, s'assit près d'elle et lui prit la bouteille qu'elle tenait. Du rhum, il huma son parfum avant d'en prendre une lampée. Dès lors il se garda bien de lui rendre la bouteille, au contraire il lui arracha ensuite sa clope avant de se laisser tomber en arrière. C'était pas mal comme endroit, il ferma les yeux un instant. « Alors tu ne partages pas avec tes amis ? Je n'aurai pas cru ça de toi. » Et il continua à profiter de l'alcool et de la nicotine, du moins pour le temps qu'elle les lui laisserait. La cigarette entre ses lèvres, il tendit sa main vers le visage de son amie.

Il lui effleura à peine son visage, sa lèvre meurtrie. Ce devait être douloureux et puis même si c'était elle, ça restait une fille. Peut-être aurait-il mieux fait de passer par l'infirmerie. Prendre de l'essence de dictame, non ça aurait été trop pour si peu. N'y avait-il pas un sort, il en était persuadé. Mais même s'il avait déjà lu quelque chose à ce sujet, il ne l'avait jamais utilisé. Perdu dans ses pensées à peser le pour et le contre à utiliser son amie comme cobaye pour un sortilège il ne s'était même pas rendu compte qu'il avait sa main posé sur la joue d'Imogen depuis presque une minute maintenant. Il la retira en souriant d'un air narquois comme s'il se moquait d'elle, de son visage boursouflé. Il expira un dernier nuage de fumée avant de lui rendre cette cigarette et de boire une gorgée de rhum. «  Alors, c'est douloureux... de tomber de son balai ? » Il ne souriait plus, mais on pouvait toujours sentir comme une pointe d'ironie dans sa voix. Il n'avait pas encore remarqué qu'elle était bourrée, ou bien ça aussi il cherchait à l'ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: Bruises and shame || Ft Chad   Mer 30 Déc - 19:19


She bruises, coughs, she splutters pistol shots;
Hold her down with soggy clothes and breezeblocks. ”


La jeune fille leva un sourcil - enfin, dans son esprit embrumé, c’était censé être un levé de sourcil - en observant son acolyte de toujours approcher. Si elle aurait préféré rester seul encore quelques décennies instants, Wilhelmina savait qu’il était la seul personne dont la présence était acceptable à ce moment précis. Souris, c’est un compliment… Enfin presque. Elle plissa légèrement ses yeux, tentant de passer outre le fait que son ami était légèrement flou. Il se laissa tomber à côté d’elle comme la grosse vache qu’il est et, bien sur, son premier geste fut de choper les affaires d’Imo et de les utiliser sans aucune gêne. Typique, tu le voyais venir Azarov. Elle fit une moue tout à fait ridicule, supposée marquer son mécontentement. En plus, il osait sous-entendre que elle, la meilleure capitaine de toute cette stupide école - en tout cas, personne n’osait la contredire là-dessus quand elle avait sa batte dans les mains - pouvait tomber de son balais? Elle serra les lèvres, l’observant avec une fausse hostilité, les mains enfoncés dans la poche de son sweat.
“Un ami? J’vois juste un parasite qu-qui m’pique mes fucking affaires. C’pas comme si t’pouvais pas t’les ach’ter toi même en plus.”
Sa voix était pâteuse, hésitante, encore plus râpeuse et bourru qu’à la normale… Mais  avec ce qu’elle avait bu, on pouvait être impressionné par  le fait qu’elle puisse parler de manière relativement cohérente. Bravo, tiens, voilà un autocollant stupide en forme d’étoile débile.

Imogen ferma les paupières quand le garçon posa ses doigts sur sa joue, savourant la chaleur qui se dégageait de sa paume et apaisait la douleur. Elle se mit alors à émettre un son étrange, qui se voulait être un ronronnement. Ya, Wilhelmina était bourrée, avait le côté du visage en train de muter… Et elle imitait un chat. What else? Quand Chad retira sa main, elle fronça les sourcils, avec un petit “Eh!” qui lui échappa des lèvres. Il lui rendit la clope de lui-même, mais Imo fut forcé d’aller sauver sa précieuse bouteille seule. L’opération fut un succès, et le goulot fut de nouveau unit aux lèvres de la jeune fille, la gorgée qu’elle prit engourdissant de façon sympathique ses nerfs déjà endormis, la douleur étant de plus en plus lointaine. Elle ne répondit pas de suite au Serpentard, préférant prendre une bouffée de sa cigarette. Le papier brûlé atteignait le filtre, poussant la jeune fille à lancer le mégot. Sortant sa baguette, elle lança un evanesco qui, au lieu de faire disparaître le cadavre de clope, fit exploser le petit caillou à côté.  Soupirant, elle rangea le bout de bois en lieu sur, décidé à ne plus le toucher. Penchant la tête, elle observa Chad quelques secondes avant d’enfin lui répondre.
“Pour mon ego? Très douloureux.”

Sortant une nouvelle cigarette, elle l’alluma rapidement, reportant son attention sur ce qui se passait vers le lac. Tout était calme… Si calme… C’est là qu’un tentacule brisa la surface de l’eau, s’élevant majestueusement dans les airs, pour mieux replonger dans l’abysse. Imogen regardait ça la bouche ouverte, les yeux ronds. C’était si beau! Un miracle de la Nature! Le rejoindre… Tu dois… Le rejoindre. Elle se leva avec un léger grognement, et commença à avancer vers la rive, zigzaguant maladroitement. Elle vira ses docs et ses chaussettes, plongeant ses pieds nus dans l’eau glacé, un frisson parcourant sa colonne vertébrale. Alors que le niveau du lac lui arrivait aux chevilles, elle se tourna, souhaitant ordonner demander très poliment à Chad de se joindre à elle… C’était sans compter sur son équilibre tout à fait précaire. Une légère vague la fit tomber à la renverse, chute qu’elle vécut au ralentie, comme si c’était un plongeon du haut des chutes du Niagara, et non pas elle qui s’affalait de façon tout à fait ridicule dans presque 40 cm d’eau.. La rencontre avec le liquide gelée fut assez pénible. Frissonnant, allongée sur le dos, Wil se releva légèrement avec les coudes, histoire de pouvoir respirer un peu quand même au moment où elle mourrait d’hypothermie.  
Ego? Amour propre? Ou êtes-vous?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bruises and shame || Ft Chad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bruises and shame || Ft Chad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» ... ( PV Shame )
» Max & Athëna ¤¤ Shame on me
» (M) CHAD MICHAEL MURRAY ♦ Ex-mari - Relation compliquée
» Flux et reflux (Daneva) [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pumpkin Pasties :: L'extérieur :: Le parc :: Le lac-