Derniers sujets
» School Graph
Jeu 14 Juil - 17:46 par Invité

» Valoran's BattleFront
Sam 11 Juin - 13:30 par Invité

» Escalus
Jeu 3 Mar - 17:20 par Invité

» Aiden sur des skis ?
Mar 16 Fév - 14:32 par E. Alice Londubat

» Demande de partenariat ϟ
Mer 10 Fév - 12:18 par Invité

» Une lumière derrière les ombres
Sam 6 Fév - 5:40 par Invité

» Floooooood
Dim 31 Jan - 20:13 par Lucy Weasley

» Freya O. Emerald.
Sam 30 Jan - 14:30 par Aiden E. Wellington

» Kill or be killed
Ven 29 Jan - 20:49 par Aiden E. Wellington


Partagez | 
 

 L'histoire est un éternel recommencement (Harry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 16:56



Harry James Potter
feat Hugh Dancy

I was the chosen one


Carte d'identité
Nom
Potter
Allégeance
Ordre du Phénix
Prénom(s)
Harry James
Maison à Poudlard
Gryffondor
Métier
Auror
Patronus
Un Cerf (Cornedrue)
Âge
40 ans
Epouvantard
Un Détraqueur
Sang
Sang-Mêlé
Baguette
Bois de houx, 27.5 cm, facile à manier et souple, plume de phénix (réparée grâce à la Baguette de Sureau)
Particularité
Magie sans baguette
Animaux
Aucun depuis le décès de ma chouette Hedwige lors de la deuxième guerre contre Voldemort


Caractère
Vous voulez que je vous parle de mon caractère ? Bien, si cela peut vous faire plaisir, mais sincèrement je n'en vois pas trop l'intérêt. J'estime que pour vraiment connaître quelqu'un, il faut le fréquenter, passer du temps avec lui et pas se contenter d'en entendre parler. Enfin puisqu'il le faut. De par mon enfance quelque peu chaotique, j'ai développé une certaine timidité qui, malheureusement ne s'est pas arrangé avec l'âge. Heureusement que Ginny est plus hardie que moi, sinon je serai resté célibataire toute ma vie. Si vous interrogez mes proches, ils vous répondront que j'ai également une forte tendance à "foncer tête baissée", pourtant, cela m'a énormément coûté. Ce défaut m'a coûté mon parrain, ma seule figure paternelle. A l'époque, je me suis blâmé pendant longtemps de la mort de Sirius. Oh bien sûr maintenant je sais que je ne suis pas complètement fautif, mais c'est une mort qui m'a énormément marqué. Un autre de mes défauts, j'accorde un peu trop facilement ma confiance. Certes être très méfiant n'est pas forcément quelque chose de bien, mais donner le Bon Dieu sans confession à tout le monde n'est pas terrible non plus. Je suis aussi émotif, parfois un peu trop et très maladroit.

Vous allez penser que je n'ai que des défauts, mais ce n'est pas vrai, j'ai aussi quelques qualités et heureusement d'ailleurs. Ainsi, je suis très protecteur envers ma famille et mes amis. Ayant manqué de tendresse pendant mon enfance, enfin en tout cas avant mes onze ans, je suis devenu très affectueux, je ne suis pas avare en câlins et autres embrassades, je veux montrer à ma femme, à mes enfants, à mon filleul, en un mot à ma famille de sang et de coeur que je les aime plus que tout au monde et que je ferai n'importe quoi pour eux. On me dit aussi loyal, généreux et attentionné. Dernière chose, je ne suis pas quelqu'un de rancunier...enfin tout dépend bien sûr de ce qu'on m'a fait, mais prenez Drago Malefoy par exemple, après toute une enfance passée à le détester, aujourd'hui nos relations sont cordiales. Oh nous ne sommes pas amis bien sûr, mais nous avons un respect mutuel. Une autre personne envers qui mes sentiments ont changés, c'est Severus Rogue. Je sais, il est mort, merci j'étais là lorsque cela s'est passé, mais voilà un homme qui a sacrifié sa vie pour respecter une promesse qu'il s'était faite lui-même sur le corps de ma mère qu'il a aimé tout au long de sa vie. Il m'a protégé, malgré la haine que je pouvais lui inspirer à cause de ma ressemblance avec mon père. Aujourd'hui, j'ai pardonné à Severus Rogue son attitude envers moi. Il a été un des hommes les plus courageux qu'il m'ait été donné de connaître. Ce n'est pas pour rien si j'ai demandé à Ginny qu'on donne à notre deuxième fils son prénom, en guise d'hommage. Peu de gens le savent, mais tous les ans depuis que la deuxième guerre est finie, je vais fleurir la tombe de Severus en même temps que celle d'Albus Dumbledore. Je ne sais pas si mon cher professeur de Potion apprécierait cela, mais peu importe.


Histoire
Je m'appelle Harry James Potter, mais ça, je suppose que vous le savez déjà, tout comme vous savez toute mon histoire. Quoi qu'il en soit, nous allons faire comme si vous débarquiez d'une autre planète et que vous n'aviez jamais entendu parler de moi. Je suis né le 31 Juillet 1980 dans un petit village qui se nomme Godric Hollow, mes parents, James et Lily Potter s'étaient connus à l'école et à dire vrai au début, ce n'était pas le grand amour entre eux, mais il faut croire que cela a évolué puisque je suis le fruit de leur union et que j'étais plus que désiré. J'étais un enfant heureux, tout du moins lors de la première année de mon existence. La suite fut beaucoup moins amusante. A cette époque, il y avait un sorcier qui créait un climat de terreur, son nom même ne pouvait être prononcé, à part par quelques rares sorciers courageux, ce monstre se nommait Voldemort. Une prophétie  à propos d'un garçon qui naîtrait à la fin du mois de juillet fut prononcée , elle indiquait que ce garçon aurait le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres. Cette prophétie a été rapporté à Voldemort, en partie, par un de ses serviteur, un mangemort et le hasard voulu qu'il décide que j'étais ce garçon. Enfin, le hasard et le fait que cette prophétie précisait que les parents de l'enfant avaient échappé au Seigneur des Ténèbres trois fois, ce qui était le cas de mes parents, voyez un peu...je commençais bien dans la vie. Mon père et ma mère s'étaient cachés, ils avaient mis un sortilège de Fidélitas sur la maison et avaient nommé un de leur amis, Peter Petitgrow comme Gardien du Secret. Au début ils avaient choisi mon parrain, Sirius Black, mais au dernier moment, Sirius parvint à les convaincre de changer d'idée, arguant que personne ne se douterait qu'on ait pu confier quelque chose de si important à Peter. S'ils avaient sû...ils auraient conservé leur premier choix. Quoi qu'il en soit, ce rat de Peter révéla la cachette de mes parents à son Maître. Et oui, Pettigrow était un Mangemort.

Lord Voldemort arriva donc chez mes parents, le soir d'Halloween, il tua mon père et voulu s'en prendre à moi, mais ma mère s'interposa. Il la tua à son tour et lorsqu'il s'approcha de moi et me lança l'Avada Kedavra, le sort rebondit et se retourna contre son lanceur. A un an, j'avais survécu au pire des Impardonnables. N'ayant d'autre famille direct, encore en vie que la soeur de ma mère, je fus placé chez elle. Durant les dix années qui suivirent cette nuit funeste, je vécus les pires humiliations, mon oncle et ma tante n'étaient pas très ravi d'accueillir chez eux quelqu'un d'aussi "anormal" que moi, ils avaient décidé de sortir la magie hors de mon corps et ils pensaient qu'en me dénigrant et en m'opprimant, je ne développerais pas ma magie. Dès que je fus en âge de comprendre, ils me dirent que mes parents étaient morts dans un accident de voiture. Ma chambre était le placard sous l'escalier, je portais les vieux vêtements de mon cousin Dudley qui étaient quatre fois trop grand pour moi, ce pauvre garçon ayant apparemment envie de concurrencer le poids d'un baleineau. A l'école, ce n'était pas mieux, Dudley et sa bande m'avaient pris comme souffre-douleur et les autres enfants ne voulaient pas avoir de problèmes avec Dudley alors ils ne me parlaient pas.

Les efforts  de ma famille pour brimer ma magie ne furent pas spécialement payants, je me souviens du jour où ma tante avait voulu me raser les cheveux tellement elle en avait assez de ma tignasse indisciplinée, héritée de mon père. Le lendemain matin, j'arrivais dans la cuisine, les cheveux aussi long que d'habitude et toujours aussi mal coiffés. Il y eut aussi la fois où, voulant échapper à Dudley et sa bande, je me suis retrouvé sur le toit de la cantine de mon école. C'était assez amusant, même si à l'époque, je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait.

Ma vie changea l'année de mes onze ans, des lettres qui m'étaient adressé, se mirent à arriver. Quand je dis "des lettres", c'est parce qu'elles arrivaient en rafale. Mon oncle ne voulait pas que je les ouvre et tant que je n'en eus pas une dans les mains, les envois continuaient. Cela effraya ma famille à tel point que nous partîmes nous réfugier dans une cabane, sur un rocher perdu en plein milieu de l'océan. Ce fut là que débarqua celui qui fut mon premier ami et mon premier contact avec le monde magique :le garde chasse Hagrid. Il m'expliqua que j'étais un sorcier, il me raconta la manière dont mes parents avaient péris et il m'expliqua pourquoi j'étais "célèbre" dans le monde sorcier. Il m'emmena également faire mes achats pour ma rentrée scolaire et j'étais émerveillé par ce nouveau monde qui s'offrait à moi. Pendant que j'étais à la boutique de vêtements "Chez Mme Guipure", je fis la connaissance d'un garçon qui allait devenir ma Némésis pendant mes années d'école : Drago Malefoy.

Dans le train qui roulait vers Poudlard, je fis la connaissance de celui qui serait mon meilleur ami : Ronald Weasley. C'est étonnant de constater à quel point chacune de mes années scolaire apportait son lot de combats magiques et de monstre. Je vais vous en faire un bref résumé.

Pendant ma première année, j'affrontais un Troll pour sauver Hermione Granger. A cette époque, nous n'étions pas encore amis elle et moi, mais ce genre d’événement crée des liens, vous ne pensez pas ? A la fin de cette année, j'affrontais mon professeur de Défense contre les Forces du Mal qui partageait son corps avec Voldemort. Et oui, Voldy n'était pas vraiment mort toutes ces années, il avait juste été réduit à l'état de spectre, d'esprit...enfin vous le baptisez comme vous voulez, quoi qu'il en soit, il n'était plus vraiment vivant, mais pas vraiment mort. Le professeur Quirrell finit calciné. Ce n'était pas très ragoutant.

En deuxième année, j'eus le privilège de faire connaissance avec un Basilic...mais non, pas le condiment, l'animal, celui qui peut vous tuer d'un regard. Je combattis contre lui pour sauver la soeur de mon meilleur ami Ron, Ginny Weasley, elle avait été "possédée" par l'esprit de Tom Jedusor, aussi connu sous le nom de Voldemort, par le biais d'un journal intime, déposé "par inadvertance" dans le chaudron de Ginny par Lucius Malefoy... pas nette cette famille, moi je vous le dis.

Troisième année. Là, un criminel était à mes trousses...bon vous me direz, c'est habituel, oui, mais là ce criminel c'était Sirius Black, mon parrain. Oui, vous vous demandiez certainement où il était passé pendant toutes ces années. Et bien il était à Azkaban, tout le monde le croyait coupable du meurtre de mes parents. Tout le monde se trompait. Ce fut cette année-là que je sû la vérité. L'animal de compagnie de Ron n'était autre que le traître qui avait "donné" mes parents à Voldemort : Peter Pettigrow. Cette année-là fut plus mouvementée que les autres puisque je devais sauver mon parrain et combattre des Détraqueurs...très sportif. Oh, c'est la première année où nous avions un professeur de défense contre les forces du mal normal...enfin si l'on ne tient pas compte de sa condition de loup-garou bien sûr. Oui, cette année-là, Rémus Lupin, meilleur ami de mon père, fut mon professeur, c'est grâce à lui si je sais produire un Patronus.

Quatrième année. Le Tournois des Trois sorciers. Grande et magnifique manifestation sportive...à condition bien sûr que l'on soit simple spectateur, ce qui n'était bien sûr pas mon cas. Qui a dit que je portais la poisse hein ? Bref, je fus sélectionné pour le tournois parce que le professeur de défense que nous avions cette année-là avait mis mon nom dans cette fichue coupe. En même temps, c'était un mangemort sous Polynectar. Je crois sérieusement que Dumbledore devrait revoir ses méthodes d'embauche.

Cinquième année. Que s'est-il passé cette année-là déjà ? Ah oui, le bonbon rose : Dolores Ombrage. Employée du Ministère, dévouée à Cornélius Fudge...en d'autres termes, une idiote. Elle était notre professeur de Défense contre les force du mal. Cette année-là, je créais, sous l'insistance d'Hermione, l'Armée de Dumbledore. Ombrage ne voulait pas nous enseigner les sorts de défense, j'allais donc le faire à sa place. La fin de l'année fut épique, je rencontrais Voldemort pour la deuxième fois. Quoi ? Oups, j'avais oublié de vous dire qu'il était revenu à la fin du Tournois des Trois Sorciers. Je fais le malin comme ça, la vérité c'est qu'à ce moment-là, je n'étais pas fier, je venais de voir un camarade mourir sous mes yeux. C'est une expérience que je ne souhaite même pas à mon pire ennemi. Evidemment, lorsque j'avais annoncé le retour de Voldemort, personne ne me croyait, mais Fudge dut bien se rendre à l'évidence lorsqu'il le vit de ses propres yeux au Département des Mystères. Ce fut à ce moment-là que je perdis celui que j'aimais comme un père : Sirius, il fut tué par sa folle de cousine, Bellatrix Lestrange. La haine que je développais alors pour elle était immense.

La sixième année vit la mort de celui que je considérais comme mon mentor, malgré les secrets qu'il a pu me faire : Albus Dumbledore. Tué de la main de Severus Rogue. A ce moment-là, je ne savais pas que les apparences pouvaient être trompeuses.

Je ne fis pas ma septième année, je me sentais investi d'une mission, je devais détruire les Horcruxes. Les Horcruxes ce sont des morceaux d'une âme enfermés dans un objet. Voldemort en avait crée sept et pour le tuer, je devais détruire ces objets, il y en avait déjà deux, le médaillon de Serpentard et la bague d'Elvis Gaunt qui étaient brisés. Il m'en restait donc cinq. Avec l'aide d'Hermione et Ron, je mis donc cette année à profit pour les rechercher et les détruire. Puis arriva la bataille de Poudlard et à ce moment-là, je devais encore détruire trois horcruxes. Le problème était que j'ignorais ce que pouvait bien être le dernier. Quoi qu'il en soit, le Diadème de Rowena Serdaigle fut détruit par un incendie dans la salle sur demande. Nous en sortîmes in-extremis, nous payant même le "luxe" de sauver Malefoy et Goyle des flammes. Crabbe disparut ce jour-là. Vous vous demandez certainement pourquoi j'ai sauvé Malefoy alors que je le haïssais. C'était bien simple, il avait feint de ne pas me reconnaître lorsque Ron, Hermione et moi furent capturés par Bellatrix et je me sentais redevable envers lui. En faisant cela, je payais ma dette.

Avant que je n'affronte Voldemort, j'assistais, indirectement, à la mort de Severus Rogue, tué par Voldemort. Je récupérais ses souvenirs à sa demande et lorsque je les vis, je compris. Je compris à quel point Severus Rogue était un homme courageux et admirable. Il avait consacré sa vie à réparer la plus grande erreur qu'il ait jamais fait. Il était espion pour l'Ordre du Phénix, il m'avait protégé durant toutes ces années en souvenir de ma mère. C'est en voyant ces souvenirs que je compris que le dernier Horcruxe...c'était moi.

Après cet "éclair de génie", j'allais à la rencontre de Voldemort, bien sûr, j'avais pris soin de faire comprendre à Ron et Hermione que je me rendais devant mon éternel ennemi, je ne voulais pas qu'ils me suivent, je devais l'affronter seul. Il me tua, enfin vous savez, pour moi pendant cette période, la mort c'était plutôt une méchante grippe, quoi qu'il en soit, il pensait m'avoir tué et je croyais aussi qu'il l'avait fait, mais je me suis retrouvé dans une espèce de gare routière où j'ai retrouvé Dumbledore qui m'expliqua que j'avais deux choix, soit je retournais sur terre finir le combat, soit je partais vers la mort. J'ai pris la première option. Lorsque je revins à moi, Narcissa Malefoy était penchée au-dessus de moi et me posa une question, elle me demanda si Drago était encore en vie. Je lui répondit par l'affirmative et elle certifia à Voldemort que j'étais mort. Il me fit porter par Hagrid jusqu'à Poudlard et après un discours où je fus impressionné par le courage de Neville, je me redressais pour enfin combattre mon ennemi de toujours, aidé de mes amis. La bataille fit rage et les pertes nombreuses. Du côté des Mangemorts bien sûr, mais surtout de notre côté, c'était cela qui m'importait le plus. Il y eut Fred Weasley, Rémus Lupin et Tonks, et bien sûr des élèves, des camarades de promotion. Ce fut dur, mais Voldemort fut vaincu et la vie put reprendre son cours. Chacun pansa ses blessures comme il pouvait.

Je fini donc mes études à Poudlard puis entamais une formation pour devenir Auror. Je réussi assez facilement puisque je pu travailler sérieusement, n'ayant pu de guerre à mener.

Côté vie privée, tout va pour le mieux. J'ai épousé Ginny et nous avons eu trois beaux enfants : James, Albus et Lily. Je suis comblé. Pour le moment, tout est calme, routinier. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai tendance à me méfier de cette routine. Les réunions de l'Ordre du Phénix que nous avons ne sont guère productives vu qu'il ne se passe rien d'alarmant, mais une petite voix me dit que quelque chose se prépare...ou alors je suis devenu parano. Bien je vous laisse, je dois aller retrouver ma femme et mes enfants. A bientôt peut-être.


Derrière l'écran...
Pseudo
Sweety Bee
Parle-nous de toi !
Que dire ? Je suis une bretonne, malouine de naissance (née à Saint Malo ^^) et Rennaise d'adoption ♥️ J'ai deux frères, un de trois ans de plus que moi et un de six ans de moins, je n'ai pas d'animaux de compagnie, j'adore les sushis et je n'aime pas les brocolis. Dans la saga HP, j'adore interpréter Harry quand je le peux, mais mes personnages préférés sont Severus Rogue et Drago Malefoy...ah et je trouve Lulu Malefoy super zexy...enfin sauf dans le dernier quand il a perdu sa "classitude"  :lol!:
Âge
pls
Comment nous as-tu trouvés ?
grâce à PRD
Présence
Tous les jours
Quelque chose à rajouter ?
Check par Aidoudou ! love


Test RP
Aujourd'hui, nous sommes encore en vacances d'été. Si certains élèves sont heureux de ce fait, ce n'est pas mon cas, j'ai treize ans et je suis un sorcier qui va à Poudlard. Pour l'heure, je suis chez mon oncle et ma tante, les Dursley. Ils ont ma garde depuis que je suis bébé. Je suis loin d'être élevé comme un prince, ainsi que certains se plaisent à le croire, mais peu importe. Nous attendons la visite de la tante Marge, la soeur de mon oncle Vernon. Inutile de vous dire qu'elle ne fait pas parti des personnes que j'apprécie, loin de là, la réciproque est vrai d'ailleurs. C'est vraiment dommage que je ne puisse pas utiliser la magie à l'extérieur de Poudlard, parce que je vous jure que certaines personnes de mon entourage en feraient les frais.

La tante Marge est arrivée et, naturellement, je dois lui servir son repas. Vernon et elle parlent de moi et je récite ce que Vernon m'a demandé de dire si je veux qu'il me signe mon autorisation d'aller à Pré-au-Lard cette année. Je lui dit donc que je suis scolarisé à St Brutus, un établissement pour les enfants "difficiles". Elle semble heureuse de cela. Allez savoir pourquoi, la conversation dévie sur mes parents. Sujet très sensible avec moi. Lorsqu'elle se met à les insulter, je n'en peux plus et j'explose littéralement. Je me tourne vers elle et, alors que ma colère est à son paroxysme, je la fixe, je souhaite qu'elle paye pour ce qu'elle vient de dire. Son verre explose, ensuite, je me concentre un peu plus et son doigt se met à gonfler. Tout son corps fait la même chose et là, elle s'envole comme un ballon de baudruche. Je ne perds pas de temps à admirer ce spectacle fort réjouissant, je monte dans ma chambre et réuni toutes mes affaires, je redescends les escaliers, traînant ma malle après moi et alors que j'ai la main sur la poignée de la porte, mon oncle m'intercepte, me demandant de "dégonfler" ma tante. Je refuse, elle n'a eu que ce qu'elle méritait.

Je menace mon oncle de ma baguette, n'ayant plus peur de ce qui pourrait m'arriver, puis je sors dans la rue où la nuit est déjà bien noire. Je ne sais pas où aller, mais tout ce que je sais c'est que je dois m'éloigner d'eux. Avec tout ça je n'ai même pas réalisé que je venais de faire de la magie sans baguette, comme lorsque j'avais onze ans et que j'avais libéré un serpent du zoo où nous étions allé pour l'anniversaire de mon cousin..


par Aiden


Dernière édition par Harry J. Potter le Sam 5 Déc - 19:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

avatar

Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

Métier : Professeur bitch de Défense contre les Forces du Mal

MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 17:02

Un énorme et gigantesque BIENVENUE coeur Ballon bave dumbynu danse eh oh la 911 :1: :1: :1:

Ton vava guuuuhhh, j'y aurais jamais pensé pour Harry, mais en vrai il correspond tellement parfaitement ! :1: super bon choix ! love

N'hésite pas à contacter le staff à la moindre question, on est là pour ça ! Je te souhaite bon courage pour ta fiche ! love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 17:06

Ow pls Merci beaucoup Aiden inlove J'avoue que je me suis demandé qui prendre pour incarner RyRy à 40 ans alors j'ai mis mon cerveau en marche et PAF :1: (non, non pas les chocapics xD) Hugh s'est imposé comme une évidence eheh

- Cheveux indisciplinés : check
- Lunettes : check (bon elles ne sont pas rondes, mais il a pu changer depuis le temps xD)
- Air de chiot traumatisé : Check ^^
Revenir en haut Aller en bas
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 17:18

Bienvenu à toi et bonne continuation pour ta fiche.
Excellent choix d'avatar pour Harry vieux.
Mais Harry Potter c'est pas un sang pur sachant que ces deux parents sont sorciers ? :scratch:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 17:20

Merci Dracéna :)

Et non, Harry est un Sang-Mêlé puisque Lily était une née moldue ;)
Revenir en haut Aller en bas
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 18:03

Oui mais c'est une sorcière, c'est deux parents étant des sorciers cela fait de lui un sang-pur. C'est dans le cas ou Lily avait été une moldu qu'il aurait été un sang-mêlés. Après c'est sûr que toute sa lignée n'est pas "pur" pour autant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 18:08

Non, un sorcier de Sang-Pur est un sorcier qui n'a que des Sang-Pur dans ses ascendants (parents, grands-parents, etc...) et comme la mère de Harry n'est pas de Sang Pur, elle est comme Hermione, donc Harry est un Sang-Mêlé. (après c'est JKR qui le dit hein, ce n'est pas moi xD)
Revenir en haut Aller en bas
Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

avatar

Admine en sucre aux propriétés métaphysiques inconnues

Métier : Professeur bitch de Défense contre les Forces du Mal

MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 18:08

Dracéna, un sorcier Sang Pur est un sorcier qui vient d'une lignée avec 0 moldu. Or, Lily Evans est née-moldue, alors explique-moi comment une née-moldue peut avoir un enfant Sang Pur ? ^^
Quand on vient de deux parents sorciers qui ne sont pas tous deux Sang Pur, on est Sang-Mêlé.

Edit : Ryry m'a coupé l'herbe sous le pied **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equipe de Quidditch Gryffondor

avatar

Equipe de Quidditch Gryffondor


MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 18:32

Ah bon ? Parce que dans les livres je l'ai compris comme ça. Deux parents sorciers : sang-pur, mais après j sais plus qui l'a dit, aujourd'hui il n'y a plus beaucoup de "vrai" sang-pur. Donc pour moi .... c'était un sang-pur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 19:04

Dracéna, voilà un lien qui t'expliquera en détail tout ce qu'il faut savoir sur le Statut du Sang dans Harry Potter.

http://www.encyclopedie-hp.org/misc/blood-status.php
Revenir en haut Aller en bas
En charge de la Répartition

avatar

En charge de la Répartition

Métier : Poète

MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    Sam 5 Déc - 19:10

Tu es validé !



Nous avons le plaisir de t'annoncer que tu es validé ! Bravo, le plus dur est derrière toi ! Le staff t'invite maintenant à venir réclamer ton avatar, ton don et ton poste/métier dans le sujet de recensement afin d'être sûr que personne ne te vole ce pour quoi tu as si durement travaillé. Une fois recensé, tu pourras enfin créer ta fiche de liens, voire ton journal intime pour tenir les autres joueurs au courant de l'évolution de ton personnage. Selon ton envie, tu peux aussi directement te mettre à RP en trouvant un partenaire. Pour ce faire, tu as la possibilité d'en trouver un qui traîne sur la ChatBox ou de poster un topic libre.

Si tu as des questions supplémentaires, n'hésite pas à contacter un membre du staff qui se fera une joie de te guider !

Nous te souhaitons d'agréables moments de jeu sur Pumpkin Pasties et au plaisir de te croiser sur la zone RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire est un éternel recommencement (Harry)    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire est un éternel recommencement (Harry)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pumpkin Pasties :: Hominum Revelio :: Cérémonie de Répartition :: Dossiers refusés-